Comment adapter un cumulus sur une chaudière ?

Quand on parle de chauffage sur le plan domestique, plusieurs appareils rentrent en jeu, parmi lesquels la chaudière et le cumulus. Ces derniers sont d’une importance capitale dans une maison, surtout en période froide. Peu de personnes pourraient se passer des services de ces équipements. Toutefois, bon nombre de gens se plaignent de la consommation excessive en électricité de ces appareils. Associée au rendu sur le plan domestique, les attentes du consommateur ne sont pas toujours comblées.

Alors, la plupart des personnes préfèrent opter pour un couplage de cumulus et chaudière. Ce n’est pas un projet qu’on réalise au hasard. Il faudrait concevoir un plan bien établi, pour définir les canalisations de chaque appareil chauffant avant de les joindre. Si c’est un jeu d’enfant pour un spécialiste du chauffage, vous aussi pouvez monter votre propre plan de couplage et le mettre à exécution. À cet effet, il faudrait que vous soyez au préalable bien renseigné sur le principe de fonctionnement d’une chaudière et d’un cumulus. Aussi, avant de songer à adapter ces deux appareils, il faudrait que vous sachiez les bienfaits d’une telle opération. Que gagnez-vous à les coupler plutôt qu’à les utiliser séparément ? Vous aurez les détails voulus tout au long de cet article.

Chaudière et cumulus : leur mode de fonctionnement

Adapter un cumulus sur une chaudière : conseils pratiques  Le cumulus et la chaudière jouent des rôles différents, quoique qu’ils soient presque de même apparence. Le point commun qu’ils ont principalement, est que tous font passer l’eau d’un état à un autre. Le cumulus, encore appelé chauffe-eau, a pour rôle de changer la température de l’eau comme son nom l’indique. Il sert également à envoyer de l’eau chaude dans les appareils de chauffage comme le radiateur.

Le chauffe-eau reçoit de l’eau froide venant d’une canalisation vers la cuve, dans laquelle se trouve le corps de résistance. Ce dernier produit alors de la chaleur qui chauffe l’eau avant qu’elle ne soit distribuée dans le local. Dans un cumulus, l’eau est toujours à la bonne température, mais si on ne l’utilise pas, elle se refroidit toute seule.

La chaudière quant à elle fonctionne à la base sur un principe de condensation. Qu’elle soit à gaz, électrique ou à fioul, elle est chargée de transformer l’eau froide en vapeur. Par un conduit bien défini, cette vapeur est alors transmise dans un bâtiment en guise de chauffage. Son importance dans une maison n’est plus à démontrer, quoique son utilisation soit périodique. Certes une chaudière peut fonctionner indépendamment, mais elle peut également être couplée à un ballon d’eau chaude.

Comment adapter un chauffe-eau à une chaudière ?

Adapter un cumulus sur une chaudière : conseils pratiquesLes fabricants des appareils de chauffage multiplient les voies et moyens pour aider leurs consommateurs à économiser. C’est ainsi qu’ils ont trouvé le moyen d’intégrer un chauffe-eau dans une chaudière, pour réduire les dépenses liées à la consommation en électricité de ces appareils séparément. Ils proposent donc des chaudières avec ballon d’eau chaude intégré, encore appelé ballon tampon. Toutefois, ce modèle de cumulus intégré a des limites, car, il n’a qu’une capacité maximale de 15l, ce qui n’est pas suffisant pour alimenter en permanence toutes les salles d’eau d’un local.

Si vous avez un chauffe-eau et une chaudière, sachez qu’il est tout à fait possible de les raccorder. Ainsi, au lieu d’évacuer l’eau chaude dans la canalisation principale, elle sera plutôt stockée dans le cumulus. Ce faisant, c’est comme si vous disposez d’une chaudière avec un chauffe-eau à grande capacité. Le montage consiste alors à orienter la canalisation d’évacuation à celle du ballon d’eau chaude.

On peut adapter un cumulus sur une chaudière sur tous les modèles, peu importe le mode d’alimentation. Ainsi, que votre appareil de chauffage fonctionne avec le bois, le gaz, l’électricité ou encore le fioul, on peut l’adapter à un chauffe-eau. Un plan de modification des canalisations est nécessaire avant d’entreprendre cette adaptation. Cet aspect est très important, car cela évitera que d’autres canalisations soient sectionnées par mégarde.
Un facteur à prendre absolument en compte dans le couplage d’un chauffe-eau et d’une chaudière, c’est la puissance de chauffe. Notez que l’adaptation des deux équipements sera un échec si l’un est défectueux. Par exemple, si votre chaudière fonctionne à merveille mais que le corps de chauffe ne transmet plus bien la chaleur en raison du tartre, il est évident que l’eau va vite se refroidir une fois dans la cuve.

On comprend donc qu’on n’adapte pas une chaudière et un cumulus pour adapter. Un diagnostic préalable des deux dispositifs est impératif. Si une défaillance est décelée, aussi minime soit-elle, il faut y remédier avant de faire le couplage. Sinon, vous risquez d’entreprendre un travail de grande envergure pour rien.

L’assistance d’un professionnel de la plomberie ne serait pas malvenue. Ce dernier peut vous faire un schéma de vos canalisations et vous recommander le point de jonction idéal pour les canalisations du ballon d’eau chaude et de la chaudière. Un spécialiste de la plomberie peut également vous faire une évaluation des dépenses engendrées par cette adaptation, afin que vous vous prépariez bien avant tout engagement.

Les avantages d’un couplage chaudière-cumulus

Adapter un cumulus sur une chaudière : conseils pratiquesVous avez beaucoup à gagner sur les plans écologique et économique, quand vous adaptez un cumulus à une chaudière. Il est vrai que vous pouvez penser que faire ce couplage signifie lier ces deux appareils irréversiblement. Eh bien, sachez dès aujourd’hui que ce n’est pas le cas. Mêmes une fois liés, une chaudière et un cumulus fonctionnent indépendamment.

Ils n’entretiennent en effet qu’une relation de complémentarité. L’un recueille et conserve ce que l’autre renvoie. Ainsi dit, si par exemple le cumulus tombe en panne, cela n’aura aucun impact sur la chaudière. Vous pourrez même choisir de les utiliser en même temps ou pas. Généralement, on n’utilise pas la chaudière en été. Alors, vous pouvez l’éteindre en saison chaude, tout en utilisant normalement le cumulus.

En outre, il n’y a pas de perte thermique entre la chaudière et le chauffe-eau. Les canalisations PVC (40 de préférence) avec lesquelles s’effectuent les raccords sont de très bons isolants thermiques. Ainsi, lors du trajet entre le chauffe-eau et la chaudière, l’eau ne perdra pas sa température élevée. Vous avez alors le précieux liquide à la température voulue, qu’il provienne de la chaudière ou du cumulus.

Très souvent, quand vous ouvrez votre robinet mélangeur pour avoir de l’eau chaude, c’est d’abord un jet d’eau froide qui sort, puis l’eau se réchauffe progressivement. C’est ce qui se passe quand vous utilisez un ballon d’eau chaude uniquement. En réalité, quand vous laissez l’eau froide couler pendant 20 à 30 secondes en attendant qu’elle soit chaude, c’est plusieurs m3 d’eau que vous gaspillez. Pourtant, avec un couplage chaudière-cumulus, cet effet « eau froide » est quasi inexistant. Dès que vous ouvrez la vanne, l’eau qui sort est directement chauffée à la température voulue. Adapter une chaudière et un chauffe-eau permet ainsi d’éviter des pertes d’eau qui impactent négativement sur l’écologie.

L’avantage économique d’une adaptation cumulus-chaudière n’est plus à démontrer. Il est évident que si vous utilisez séparément ces deux équipements, votre consommation en électricité est très élevée. En revanche, quand le chauffe-eau recueille l’eau évacuée par la chaudière, vous dépensez moins. Cela s’explique, car le corps de chauffe ne travaille plus pour chauffer l’eau froide, mais plutôt pour conserver l’eau qui provient de la chaudière à haute température.