Récupération et évacuation des eaux de pluie

Récupération et évacuation des eaux de pluieL’eau est un élément précieux qui assure une fonctionnalité bien précise. Étant à la fois chère et indispensable pour les êtres vivants, cette ressource se fait de plus en plus rare sur notre planète. Il est donc essentiel que son usage soit orienté à des fins meilleures, puisqu’elle est synonyme de vie.

Ce liquide transparent sans saveur ni odeur occupe une place de choix dans notre quotidien, vu qu’il facilite le ménage, assure la survie et garantit notre santé. Il est donc primordial de préserver l’eau douce, qui représente 3% de l’ensemble des réserves d’eau disponibles sur terre. Pour alléger toute facture d’eau et gagner en autonomie, récupérer ou évacuer l’eau de pluie qui ruisselle de son toit est une solution optimale.

L’eau de pluie est la résultante d’un phénomène naturel, par lequel des gouttes d’eau tombent des nuages ou brouillards du ciel vers le sol. Il est indéniable que cette dernière soit une ressource alternative intéressante, pour les collectivités comme pour les particuliers. Ainsi, l’eau de pluie vous évite toutes dépenses inutiles et peut être utilisée en cas de :

  • – Stockage pour usage en extérieur (arrosage, lavage, voiture)
  • – Stockage pour utilisation dans l’habitat (toilettes, lave-linge)
  • – A usage de rétention avec débit limité en sortie.

Toutefois, il y a lieu de constater que les eaux de pluie se caractérisent par une grande variabilité de leur quantité microbiologique et physico-chimique. Ces dernières sont sensibles au contexte environnemental local (matériaux de toitures, proximité d’activités polluantes, incinération d’ordures ménagères, circulation automobile). En conséquence, cette ressource ne peut pas être considérée comme une eau potable, propre et fiable pour la consommation humaine. Pour votre santé et aise, il est essentiel de mettre en place un système de récupération et évacuation des eaux de pluie. De là, vous pourrez facilement jouir des bienfaits de ce fluide fluvial.

1- Pourquoi récupérer les eaux de pluie ?

La récupération d’une eau de pluie permet de réduire les consommations d’eau d’un domicile. En effet, 45% de l’eau de pluie que nous utilisons ne nécessite pas d’être portable. Recommandée pour des fins multiples et distinctes, ce liquide fluvial vous exempt de toute dépense inutile. Vous n’aurez plus à craindre les hausses de facture d’eau, puisque l’eau de pluie récupérée est douce et utile pour votre ménage. En mettant en place un système de récupération des eaux de pluie, vous réalisez un geste écologique et économique.

Pose d'un récupérateur d'eaux de pluieGénéralement, le jardin possède une surface cultivée de 200m². En utilisant uniquement l’eau de pluie pour arroser, vous faits d’énormes économie par an. Le récupérateur d’eau de pluie que vous installez peut récupérer près de 90 % d’eau qui tombe sur le toit. En cas d’arrosage, ce dernier peut également faire office de rétenteur d’eau pour les inondations. Vous n’aurez plus besoin d’une source précise ou d’un puit dans votre jardin, pour gérer vos réserves d’eau et faciliter votre arrosage. À l’aide d’un récupérateur d’eau de pluie de proximité, vous éviterez toute sécheresse du jardin.

La pose d’un récupérateur d’eau de pluie est essentielle, pour vous assurer une alimentation d’eau permanente au sein de votre domicile. Profitez des bienfaits de la récupération des eaux de pluie, si vous voulez assurer toutes vos tâches journalières comme : la lessive, le lavage des voitures, l’arrosage du jardin, le remplissage de la piscine, l’usage de la machine à laver ou des sanitaires. Vos besoins en eau peuvent facilement varier selon votre utilisation, puisque l’eau de pluie coule toujours en abondance.

Il existe donc une grande variété de récupérateur d’eau de pluie, qui possède des litrages différents adaptés à tous vos besoins. Les contenances peuvent varier entre 200 et 2000 litres selon le modèle que vous choisissez. Pour une fonctionnalité domestique, optez pour une cuve à très grand litrage qui est enterrée. Ce genre de support de récupération des eaux de pluie peut contenir jusqu’à 10 000 litres, et sont équipé d’une pompe qui facilite l’écoulement de l’eau dans votre domicile. Il est donc évident que l’eau de pluie doit servir, à tout usage qui ne nécessite pas d’eau l’eau potable.

1.1 Installation d’un récupérateur d’eau de pluie

Installez votre récupérateur d’eau de pluie sur une surface plane et solide, à l’abri des arbres, afin de ne point trouver des feuilles dans le réservoir. Si vous disposez d’une cuve enterrée, renseignez-vous sur la nature du sol avant de l’installer. Cette mesure est essentielle pour assurer la stabilité de votre récupérateur dans le sol.

Plusieurs précautions doivent être prise en considération avant d’aménager un système de récupération d’eau de pluie : assurez-vous que votre toit soit adapté à la récupération des eaux pluviales, limitez l’accès des débris végétaux qui peuvent se localiser dans votre cuve, pensez à pose un trop plein de sortie pour éviter les débordements de la gouttière, utilisez un collecteur d’eau équipé d’un filtre, faites le choix d’un réservoir avec une capacité volumique appropriée à vos besoins, installez des clapets au niveau des conduits en entrée et en sortie de votre réservoir, utilisez un couvercle pour protéger votre eau de pluie dans la cuve et n’utilisez qu’un système de pompe à eau pour distribuer l’eau dans votre domicile.

Il est très facile de mettre en place ou de monter un récupérateur d’eau de pluie. Bien évidemment, ce dernier doit être localisé à proximité d’une descente. Afin de bénéficier d’une pose efficace et fiable, joindre une entreprise professionnelle est une alternative ingénieuse. Les spécialistes en charge de la plomberie sanitaire, sont des techniciens capables de vous offrir une pose de récupérateur d’eau de pluie efficace sur simple demande. Même si vous avez besoin d’installer votre descente de gouttière directement dans un tonneau, une grande bassine ou une cuve, ces derniers se chargeront de vous satisfaire comme il se doit.

Dans l’optique de prolonger la durabilité de votre cuve ainsi que ses accessoires, il est fortement conseillé de :

  • Collecteur de gouttièreUtiliser un collecteur de gouttière : ce dernier se place directement au sein de la gouttière. Vous trouverez certains équipés de filtre pour éviter que les salissures, feuilles, brindilles ou insectes ne tombent dans la cuve. L’eau de pluie ainsi obtenue sera propre et claire, et vous évitera la formation des vases qui altéra la qualité de l’eau. Si votre collecteur n’a pas de filtre, placez juste des grilles sur vos gouttières pour avoir le même effet.
  • – Installer un trop plein : ce dernier permettra de refouler l’eau dans le réseau d’eau pluvial, si votre cuve est pleine.
  • – Couvrir la cuve : cette étape vous permet d’éviter la formation des algues et la prolifération de micro-organismes ou insectes. Ainsi, vous disposerez d’une eau de pluie plus propre.

Indicateur de niveau d'eauGénéralement, la plupart des récupérateurs d’eaux de pluie se localisent à l’extérieur du domicile. Ces derniers sont assez esthétiques. Toutefois, il est également possible d’installer votre système de récupération d’eau à l’intérieur de votre maison, sous-sol ou cave. Les récupérateurs plus grands et volumineux sont enfuis sous le sol. En fonction de vos exigences et besoins, vous trouverez également des récupérateurs d’eau de pluie hors sol, munis d’éléments décoratifs afin de les camoufler.

1.2 Les accessoires nécessaires pour une pose de récupérateur d’eau de pluie

Il ne suffit pas d’avoir un réservoir d’eau, pour que la récupération de vos eaux de pluie soit assurée. Plusieurs accessoires très pratiques et utiles, vous permettent d’avoir la vie plus facile. Tout d’abord, munissez vos gouttières de filets, pour que les feuilles et touts autres débris végétaux ne puissent passer dans vos descentes. Ensuite, posez un collecteur dans votre descente pour facilité la connexion entre cette dernière et votre réservoir. En optant pour un collecteur équipé de filtre, vous avez la garantie de récupérer une eau propre. Enfin, vous pouvez installer un indicateur de niveau d’eau, pour facilement connaitre la quantité exacte d’eau contenue dans votre réservoir sans avoir à l’ouvrir.

Bien que la récupération des eaux de pluie vous permet de faire plusieurs économies, cette dernière peut aussi s’avérer être néfaste pour votre santé et entourage. D’où, la nécessite d’évacuer tout eau de pluie qui ne vous est d’aucune utilité.

2- Évacuation des eaux de pluies

Les eaux de pluie ont un parcours distinct. En conséquence, elles ne doivent pas se retrouver avec les eaux vannes et encore moins rejoindre le tout à égout. Recueillis par les toitures et les gouttières, elles peuvent être conservées dans divers récipients pour des fins d’usage domestique. Si vous constatez qu’elles ne vous sont d’aucune utilité, pensez à les évacuer dans des circuits réservés. à l’aide d’un outillage précis (cordeau, niveau à bulles, pelle et pioche), vous pourrez assurer la récupération et l’évacuation des eaux de pluie.

L’écoulement des eaux de pluie est soumis à une règlementation et à des servitudes, qu’il faudrait absolument connaître pour éviter tous soucis de voisinage. Il est clair que l’écoulement naturel ne peut être perturbé, puisqu’il est inoffensif pour l’être humain. Cependant, si en tant que propriétaire, vous entreposez des fûts d’huile de vidange sur votre terrain qui polluent ainsi les eaux de pluie, vous êtes en même de payer une indemnité pour une telle situation au propriétaire du fonds en contrebas.

Si votre maison est construite en bordure de la propriété voisine, vous ne pouvez en aucun cas laisser l’eau qui tombe de votre toit inonder son terrain. Vous devez à tout prix dévier la direction de vos eaux de pluie au moyen d’une gouttière, pour la guider dans votre jardin. Dans ce cas, il est question d’une servitude d’égout de toits et l’utilisation d’une gouttière devient ainsi une obligation. L’évacuation des eaux de pluie, dans certains cas précis (servitude d’égout de toits, limites de propriété incertaines), doit se faire en tenant compte de plusieurs normes.

2.1 La servitude d’égout de toits

Le toit de votre habitation doit être construit de manière à ce que, les eaux pluviales s’écoulent d’abord sur votre terrain et non sur celui de votre voisin. Conformément à l’article 681 du code civil, tout propriétaire d’une construction (maison, garage, hangar) doit assurer l’évacuation de ses eaux de pluie en passant par son jardin ou la voie publique. En outre, vos gouttières ne doivent pas se prolonger de votre domicile, pour que l’eau soit canalisée dans votre domicile. Cette mesure facilite l’évacuation des eaux de pluie et vous évite toute mésentente avec le voisinage.

2.2 Les limites de propriété incertaines

Si limite entre les deux propriétaires n’est point connue avec certitude, le propriétaire de la construction est également en charge de la portion de terrain située sous la gouttière. Dans ce cas, l’évacuation de toutes vos eaux de pluies usées sera canalisée vers une zone publique non vivable. Il n’est pas facile d’assurer l’évacuation des eaux fluviales dans une telle présomption. Pour vous plus grande sécurité et bien-être, rapprochez-vous d’une entreprise artisanale de plomberie. À l’aide d’un plombier expérimenté et qualifié, vous pourrez familialement recevoir un travail propre et soigné.

2.3 Méthodes d’évacuation des eaux de pluie

Dans les zones campagnardes, l’eau de pluie est fréquemment évacuée par un épandage naturel. Ce procédé, souvent causé par l’humidité résiduelle du bas des murs, ne demande pas à remonter par capillarité. Il en est de même pour les descentes de gouttières lorsqu’elles ne sont pas reliées à un regard. Creusez juste une tranchée à la dimension du caniveau préfabriqué, réalisez les assemblages au mortier en respectant une pente de 3 à 5 cm par mètre. Reliez les canalisations enterrées à des caniveaux équipés de grilles aux regards de collecte, pour construire une ligne d’évacuation des eaux de pluie différente des autres circuits.

Canaliser les gouttièresL’eau de pluie n’est pas potable. Par conséquent, elle ne peut être employée pour la cuisson des aliments ou le bain. Ayant plusieurs contraintes, cette dernière ne peut être évacuée sans suivre à la lettre la réglementation restrictive. Une fois que qu’elle ne circule plus dans un réseau de distribution séparé et isolé du circuit existant d’eau potable, son évacuation s’impose. Vous devez donc canaliser la gouttière vers une zone plus éloignée que celle de votre domicile. De même, il peut arriver qu’elle soit porteuse de plusieurs microbes bactériennes et saletés. Dans ce cas, il est préférable de l’évacuer. La récupération et l’évacuation des eaux de pluie sont une notion que plusieurs personnes ne maîtrisent pas. Pourtant, vous l’eau de pluie vous offre plusieurs avantages considérables et nécessaires.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer