Robinetterie sanitaire

Il existe une innombrable variété de robinetterie sanitaire sur le marché. Leur achat est fonction de la qualité, de leur utilisabilité et surtout des Tout savoir sur la robinetterie sanitaireexigences de tout un chacun. C’est ainsi que vous aurez à votre disposition des robinets simples, des robinets mélangeurs, des mitigeurs thermostatiques, des mitigeurs cascades, des vannes, etc. Certains d’entre eux seront utilisés dans les cuisines, d’autres dans les salles de bains et d’autres dans les toilettes, ou ailleurs. Ces gammes qui sont offertes sur le marché sont fonctionnelles et garantissent la satisfaction de vos différents besoins.

Robinet Simple

C’est le plus simple de la gamme robinetterie sanitaire, il est composé d’une commande unique pour l’approvisionnement d’eau froide ou d’eau chaude. Il fournit de l’eau froide dans les lave-vaisselles ou machines à laver et permet de se laver les mains aisément, etc. Quoique, l’inconvénient d’un robinet simple est qu’il ne permet pas de choisir la température comme certains d’entre eux.

Un robinet simple peut être installé sous différents modes : monotrou (une ouverture sur l’appareil), batterie (2 perforations, un pour l’eau chaude, et l’autre pour l’eau froide), fixation murale (pour les baignoires, douche, et vasques enterrées). Il est à noter que le bec du robinet simple peut se présenter sous forme fixe ou mobile.

Robinetterie sanitaire: Robinet mélangeur

Le robinet domestique mélangeur est généralement constitué d’une soupape pour l’eau chaude et d’une autre soupape pour l’eau froide, chaque soupape correspond ainsi à un bouton, et les deux eaux pouvant être mélangés dans une sortie unique. Le mélangeur a son utilité sur les robinets traditionnels. Il existe plusieurs modèles de robinet mélangeur, et on peut citer les mitigeurs monotrou à réglage approximatif de la température et les mélangeurs à 3 trous qui génèrent une très grande consommation d’eau. Une large gamme de mitigeurs a été mis à la portée de tous par les maisons de fabrication tels que : Bricozor, Hudsonreed, Eletra, Ritz, Meseo, et autres.

Robinet mitigeur

C’est celui qui est équipé d’une cartouche à 2 disques en céramique perforés et amovibles. Ces disques permettent l’écoulement plus ou moins fort à une température chaude ou froide. En effet, il a été conçu pour aider l’utilisateur à réduire le temps de fonctionnement de l’appareil, d’où une réduction de la consommation estimée à 3m³ pour une personne, et ce annuellement. On retrouve des robinets mitigeurs à butée dont la fonction est de limiter l’ouverture de l’appareil et par conséquent le débit d’utilisation, et les mitigeurs à interrupteur infrarouge qui déclenche et arrête l’écoulement à une température et débit fixé pat l’utilisateur.

Il existe plusieurs genres de robinet mitigeur. Ils se distinguent particulièrement par la forme de leur bec et la longueur de ces derniers varient selon le lieu où ils seront aménagés. On peut mentionner : les mitigeurs thermostatiques qui délimitent les risques de brûlures, les mitigeurs classiques qui sont commodes et équipés de régulateur de température et les mitigeurs infrarouges dont l’ouverture est déclenché par le passage de la main et qui maximise l’économie d’eau.

Tout comme les autres robinets, le mitigeur a souvent des problèmes de fuite d’eau et dans la majorité des cas, il faut changer la cartouche, afin de venir à bout de ce dysfonctionnement. De ce fait, rendez-vous dans une surface de vente de robineterie sanitaire et acheter une cartouche spécifique semblable à celle qui est détruite.

Robinet thermostatique

C’est une robinetterie sanitaire qui  a été crée pour stabiliser la température dans une pièce. Un de ses composants lui permet de déceler la température dans la pièce et de perpétrer le radiateur du chauffage de son édifice. Le robinet thermostatique doit être installé dans une salle peu ensoleillée, éloigné des surfaces ou milieux chauffants (four, soleil). Ainsi, l’appareil apportera une température plus ambiante. Alors, si une pièce est excessivement ensoleillée, le robinet atténuera la chaleur et la température diminuera à l’aide du thermostat. Dans ce cas, on peut se passer du chauffage.

L’installation d’une  robinetterie sanitaire thermostatique peut se faire de 2 manières. Soit on remplace le robinet entier en le reliant au radiateur par un tube, soit en changeant l’ancien robinet par le robinet thermostatique.

Il existe plusieurs sortes de têtes de robinet thermostatiques : la tête standard, la tête à élément sensible à distance, la tête thermostatique programmable, et la tête thermostatique à commande à distance. Bien que ces tête soient variés, leur installation est identique.

Mitigeur cascade

C’est un mitigeur lampadaire, qui est constitué d’un robinet et d’un disque courbé circulaire. Lorsque celui-ci est en marche, l’eau suinte par le centre du disque créant ainsi une sorte de chute. Ces mitigeurs cascades sont esthétiques et on peut trouver des robinets mitigeurs à cascade lumineux pour baignoire. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir votre robinet à cascade.

Afin de pouvoir faire un choix idéal de son mitigeur cascade, il faut comparer les dimensions des mitigeurs cascades qui sont en place ainsi que celles des vasques, car les robinets à cascade pour vasque sont plus distinctifs pour les lavabos. Alors que pour une baignoire, le robinet à cascade design à LED devra fournir plus de luminosité. Si le choix se porte sur un mitigeur lumineux pour baignoire, le débit devra être assez grand. S’il s’agit par contre d’un mitigeur à cascade pour lavabo, un débit inférieur sera idéal pour le besoin.

En ce qui concerne leur installation, elle n’est pas du tout évident, surtout si l’ancien appareil est traditionnel. Il faudra dont s’assurer que le robinet à installer corresponde au système à remplacer.

Ces robinets sont fabriqués en métal, associé au cuivre ou au chrome et pour les adeptes de la qualité de la matière, il faudra choisir celui qui est fabriqué à base du chrome et de l’acier inoxydable, car ces matières résistent mieux à l’humidité.

Vanne

Une vanne est un dispositif de robinetterie sanitaire qui sert à arrêter ou modifier le débit d’un fluide liquide, gazeux,pulvérulent ou multiphasique dans une canalisation.  Elle est constituée d’un corps, d’une coiffe, d’un siège, d‘une tige, d’un opercule en forme de boisseau, paillon, guillotine, sphère et d’un actionneur. Les vannes sont normalement standardisées par des normes DIN ou ainsi, leur activation est manuelle ou motorisée. Les vannes sont classées selon :

  • – leurs tailles du plus petit à la plus grande vanne de normalisation du débit d’arrivée d’eau dans une centrale hydraulique,
  • – leurs fonctions : vanne régulation de débit, vanne de purge, vanne d’arrêt,
  • – le principe d’obstacle à débit employé : vanne à opercule, à boisseau sphérique, guillotine, à opercule,
  • – le système de commande: à la main, à l’électricité, hydraulique et pneumatique.

 

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer