Test d’étanchéité

Test d'étanchéitéLe test d’étanchéité a pour but de quantifier et de localiser les fuites d’un produit, réservoir ou conduit. Dans le domaine de la plomberie sanitaire, il permet de faire des analyses précises, afin de veiller au bon fonctionnement des canalisations. Il suffit simplement de respecter le protocole et les normes mises en place, pour mener à bien une étude d’étanchéité. Ses résultats sont issus des bancs de contrôle qui peuvent être compris uniquement par des spécialistes.

Parfois, certaines interventions de la plomberie peuvent être réalisées à l’aide d’un guide. Pour le test d’étanchéité, ce n’est pas le cas. Sa réalisation est essentiellement assurée auprès des plombiers professionnels agréés, qui doivent effectuer ses évaluations en utilisant un matériel de qualité. Il peut arrivez que certains Zones soient impossibles à détecter à l’air ou à l’eau. Mais, sachant que des moyens efficaces sont mis en place pour remédier à toute situation, les résultats de votre essai pourront être décryptés.

Les différents types de test d’étanchéité

Afin d’éviter les risques de pollution et autres dégâts qui pourront être causés, il est essentielle d’assurer la bonne étanchéité de vos canalisations. De manière générale, vous avez le choix entre un test d’étanchéité à eau ou à air.

1- Test d’étanchéité à eau

La durée minimale de l’essai d’étanchéité est de 48 heures. Cette dernière permet de vérifier le fonctionnement de toutes nouvelles ou anciennes canalisations. Sachant que le rôle d’une canalisation est d’évacuer les eaux usées et les eaux pluviales, au moyen de la pression de l’eau et la colonne qui permet de la mesurer, un essai d’étanchéité s’impose. Cette analyse facilite l’identification et l’origine d’un problème d’assainissement ou engorgement. Une fois que la faille est détectée, une réhabilitation sera faite. L’objectif du contrôle est de fournir des décisions d’aide, afin que le fonctionnement de vos canalisations soit optimal. Pour réaliser un test d’étanchéité à eau, il faut maintenir à 4 m de la colonne d’eau une réserve sur la pression d’épreuve.

Test d'étanchéité à eauGénéralement, la réalisation d’un test d’étanchéité dépend du diamètre de la canalisation. Si votre tuyau d’évacuation est supérieur à 1000 mm, l’essai se réalisera joint par joint. Pourtant, pour les essais à eau, la génératrice du tuyau après imprégnation doit être de 500 mbar. Dans ce cas, la durée pourra être uniquement de 30 minutes. Certains signes ou facteurs pourront vous démontrer que l’essai est concluant. Si la pression est stable au bout de cinq minutes, cela veut dire que le travail est terminé. Dans le cas contraire, l’essai doit perdurer.

Vous pouvez poser votre canalisation en nappe phréatique. Seul le test d’étanchéité à eau est la solution optimale pour la circonstance. Toutefois, certaines contraintes qui résultent de ce test doivent être prises en considération. En effet, il y a toujours un risque de lessivage des remblais et une déstabilisation de l’encaissement lorsque la fuite d’eau est importante. Ne courrez aucun risque, puisque la canalisation fixée sur le mur pourrait affaisser votre fondation. En calculant impérativement le volume de l’eau à maîtriser et en mesurant le volume d’eau déversé, vous ne serez à l’abri de tous risques dus au remplissage de l’eau au niveau des regards et des boîtes.

Obturateurs gonflantsVous pouvez effectuer un test d’étanchéité si la pression de l’eau varie de 200l à 300 et 500l. N’allez pas au-delà, puisque l’essai ne serait pas réalisable. Pour ce genre de situation, vous pouvez utiliser des obturateurs gonflants. En effectuant un essai à l’eau, un obturateur en amont est obligatoire. Ce dernier permet de traverses l’orifice de remplissage, la soupape de sécurité et la mise en pression. Plusieurs cas de regards de profondeur sont appropriés pour un essai à eau :

Cas des regards dont la profondeur est moins de 5 m

Si on inclut un assemblage important par rapport à la génératrice supérieure de la canalisation, le test d’étanchéité peut être réalisable. Cela regroupe un joint supérieur du cône qui permet de réduire la construction du réglage de la canalisation. En tenant compte des règlementations nécessaires, la mise en charge hydraulique pourra effectivement avoir un niveau de chaussée supérieur sans dépasser les 20 cm de surface. La réussite d’une telle opération est assurée auprès d’un plombier qualifié.

Cas des regards d’une profondeur supérieur à 5 m

Dans ce cas, le test d’étanchéité se fait à une pression constante qui suppose une valeur optimale à une hauteur de 5m. Pour faire une interprétation claire et simple d’un test de canalisations réalisé avec une pression à l’eau, vous devez savoir que l’étanchéité est fournie par un débit précis de la fuite d’eau. En d’autres termes, il peut aussi se faire en fonction de la chute de pression d’air.

Un résultat de test d’étanchéité est favorable, lorsque la quantité d’eau ajoutée dans la canalisation n’est pas supérieure à 0,15 l par mètre de surface mouillée (ceci s’évalue en 30 minutes en moyenne). Si votre test n’est pas concluant, le spécialiste en charge de l’opération ordonne d’effectuer une localisation des désordres pour remédier au problème. On peut également réaliser un essai d’étanchéité à l’air.

2- Test d’étanchéité à l’air

Test d'étanchéité à l'airLa durée moyenne d’un essai d’étanchéité est de 48h. Il se réalise sous une pression à l’air compris entre 0,5 et 1 bar. Son objectif est de vous éviter tout défaut et faille de canalisations. Son principe est très simple, puisqu’il vise juste à démontrer une différence de pression entre l’atmosphère et l’essai. Le début et la fin du conduit d’évacuation doivent être inférieurs après le réglage de la température. Il est essentiel de respecter la procédure de l’épreuve de l’étanchéité à l’air, car il doit se faire en trois phases : étape préliminaire, l’essai de chute de pression et la phase d’épreuve principale.

Phase préliminaire

Cette phase principale de l’épreuve a pour but de générer les conditions initiales de la canalisation. Ainsi, votre technicien pourra déterminer les variations de volume qui sont fonction de la pression, la température et le temps. Elle évite également tous résultats erronés lors de la troisième étape. Après un remplissage complet de la purge, il est important de ramener la pression à une pression atmosphérique normale. Ensuite, il est essentiel de laisser un temps de relaxation de 60 min pour que la contrainte causée par la pression soit réduite. Puis, montez la pression régulièrement de manière normale pendant 10 minutes. Tout au long de cette période, une vérification doit être réalisée au niveau de la conduite pour contrôler la manifestation de la fuite.

Essai de chute de pression

La phase principale sera prise en compte, si le volume d’air contenu dans le tronçon d’épreuve est suffisamment faible. En réduisant au plus vite la pression d’air effective mesurée au terme de la première phase, vous obtenez un meilleur résultat. Il est clair que si la valeur E correspond à la température et durée de l’essai, vous aurez une meilleure interprétation.

Phase d’épreuve principale

Si votre conduit à une contraction, sachez que la chute sera rapide. Ceci entraîne un accroissement de la pression pendant 30 minutes. Cette phase d’épreuve principale assure votre satisfaction, puisque lors du décryptage des données, la courbe des pressions démontre une tendance croissante. Dans le cas contraire, prenez juste un laps de temps pour donner une bonne indication.

Le test d’étanchéité à air et à eau des canalisations d’assainissement, se réalise toujours à l’aide d’outils de haute performance. Votre technicien recommandé se doit d’utiliser un Waston et Wiki automatique et sans fil. Relativement à la norme NF EN 1610, ces derniers permettent de réaliser des essais d’étanchéité de qualité, des regards à air décroissant.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer