Vidange fosse septique

Vidange fosse septiqueLa fosse septique encore appelée fosse toutes eaux est l’un des éléments constituants une installation d’assainissement. Elle collecte à la fois les eaux-vannes (sanitaires), et l’ensemble des eaux ménagères (cuisine, lavage) d’un domicile. En fonction de votre besoin et du niveau de performance que vous sollicitez, vous trouverez uniquement deux types de fosses septiques donc les rôles sont bien distincts et complémentaires.

Rôle et fonctionnement d’une fosse septique

La fosse septique permet le traitement préliminaire des eaux usées domestiques. La fosse toute eaux ne joue pas seulement un rôle physique (en retenant les matières solides grâce aux lois de la gravité), mais aussi le rôle biologique (en digérant une partie des matières polluantes). Elle permet donc de décanter les eaux usées et d’amorcer la décomposition de leurs composants organiques.

La fosse septique reçoit toutes les eaux usées provenant des toilettes, de la douche, des lavabos, du lave-vaisselle, de la machine à laver, de la cuisine et les purifie afin qu’elles n’infectent pas les eaux souterraines.

Composée de plusieurs compartiments et munis de déflecteurs, la fosse septique a pour principale fonction d’assurer la décantation des matières solides et les hydrolyses par fermentation ou intermédiaire des bactéries anaérobies naturellement présentes dans les effluents. Les déflecteurs empêchent le passage direct des eaux brutes dans l’élément épurateur (drainage). Les matières solides se déposent au fond et les matières légères flottent à la surface sous forme d’écume.

Concrètement, les fosses septiques réalisent la séparation des matières liquides et solides. Ces dernières sont digérées par des bactéries anaérobies tandis que les boues issues de la réaction se déposent dans le fond. Les eaux usées clarifiées se répandent ensuite dans un champ d’épandage qui permet leur épuration à travers les couches du sol. Tout au long du processus, les gaz toxiques produits sont évacués par un système de ventilation. Il faut noter que les fosses prennent en compte les eaux ménagères pour prévoir un mécanisme spécifique.

Signe précurseurs d’un engorgement de fosse septique ?

Il ne suffit pas d’être un professionnel pour remarquer le bourrage d’une fosse septique. En cas de saturation, on peut constater un faible écoulement de l’eau au niveau de la canalisation (le WC qui déborde, l’évier qui ne s’écoule plus correctement, la mauvaise évacuation du lavabo, du sani broyeur, etc) .

Parfois, la douche laisse les odeurs nauséabondes et la machine à laver laisse couler de l’eau.

Refoulement bulleQuand vous observez le début d’un refoulement d’eau ou des bulles dans votre équipement sanitaire (lavabo, évier, baignoire, WC, broyeur, douche et bien d’autres), sachez que votre fosse septique doit être vidangée.

La vidange d’une fosse septique est destinée à éviter toutes sortes de risques liés au blocage ou à la saturation de cette dernière, qui peut engendrer de nombreux problèmes tels que : les débordements ou la production de boue, des gaz et de mauvaises odeurs.

Le blocage peut se présenter également au niveau des tuyaux ou des drains. Pour cela, il est nécessaire d’observer ces signes pour savoir s’il est temps de planifier une vidange.

Quand faut-il vidanger une fosse ?

Une fosse septique doit être vidangée régulièrement. Les vidanges doivent être exécutées par un professionnel tous les 4 ans, pour les fosses septiques des eaux-vannes (sanitaires) et tous les 2 à 3 ans pour les fosses toutes eaux. Cela dépend donc de certains facteurs comme : la taille de l’habitation, le nombre de ses habitants, la consommation en eau, la température ambiante, etc.

La vidange de la fosse septique doit être réalisée, lorsque le volume de boue atteint 50 % du volume de la fosse. En laissant les boues s’accumuler, on s’expose à l’apparition d’odeurs nauséabondes. Ces dépôts peuvent boucher la fosse et empêcher le traitement des eaux usées.

Il faudrait aussi noter que lors de la vidange d’une fosse septique, il ne faut jamais la nettoyer totalement. Il faudra ensuite l’ensemencer avec des boues qui contiennent les bactéries indispensables à son redémarrage.

Une fosse septique peut déborder lorsque la canalisation d’évacuation des eaux usées et des déchets est saturée, ou tout simplement quand elle est pleine. Pour éviter ces situations désagréables, il est nécessaire de faire contrôler régulièrement votre installation et de faire une vidange à échéances régulières.
Toutefois, il est important confier la vidange d’une fosse à un professionnel agréé.

Le choix d’un vidangeur agréé

Pour une vidange d’une fosse septique réalisée selon les règles de la plomberie sanitaire, faire appel à un vidangeur professionnel agréé est essentiel. Il peut s’agir d’une société spécialisée qui justifie d’un agrément en bonne et due forme, délivrée par la préfecture ou un service public d’assainissement non collectif. La société sélectionnée doit fournir un certificat à la suite de la vidange. Ce document est à présenter au moment du contrôle de fonctionnement qui est régulièrement effectué par le contrôle d’assainissement non collectif.

Comment vidanger une fosse septique ?

La vidange d’une fosse septique nécessite un savoir-faire particulier. Elle est obligatoire et nécessaire, pour éviter tout engorgement des tuyaux (d’entrée et sortie de fosse) et des drains. Ainsi, il existe la vidange de la fosse par pompage, curage et nettoyage.

Pour faire un curage, le professionnel procède à une aspiration de la fosse septique et du bac à graisse. Grâce au camion de pompage de haute pression, ce dernier envoie de l´eau sous pression pour optimiser la réussite de l’intervention.

dégorgement par  hydro curageLe dégorgement par hydro curage de l´entrée de la fosse septique est une méthode très pratique qui permet de vidanger impeccablement une fosse.

Selon l’ampleur de la situation, le technicien peut choisir de pomper votre fosse à l’aide d’un camion à pompe, camion hydro-cureur ou véhicule de pompage. À l’aide de cet outillage, le professionnel réussira facilement l’aspiration de la fosse. Il est ensuite conseillé de procéder à un curage et à un nettoyage haute pression de la fosse septique et des raccordements.

Lors de la vidange d’une fosse septique, il faut vérifier les points suivants :

  • Après une vidange, la fosse doit être très rapidement remise en eau pour éviter la compression du sol (l’écrasement de la fosse)
  • Le vidangeur doit laisser un peu de boue au fond de la fosse au moment de la vidange. En effet, cette boue contient les bactéries d’épuration qui permet l’immédiate réactivation du traitement des eaux.

Après la réalisation d’une vidange de fosse septique, différents éléments doivent être vérifiés. D’abord, il est important de remettre très vite la fosse en eau afin d’éviter qu’elle ne s’écrase par un phénomène de compression du terrain. Ensuite, il est indispensable que le professionnel laisse de la boue dans la fosse. En effet, cette boue renferme certaines des bactéries grâce auxquelles le traitement des eaux est de nouveau réactivé après remise en marche de la fosse septique.
Après avoir vidangé la fosse septique, le professionnel sollicité produit donc un document spécifique. Il s’agit d’un bordereau qui doit comporter des informations importantes telles que :

  • le nom ou la raison sociale de l’entreprise ainsi que le nom du vidangeur,
  • le numéro d’agrément (accompagné d’une date de validité)
  • les coordonnées des lieux où la vidange a été réalisée,
  • la date de l’intervention,
  • le type de produits vidangés et leur nature,
  • l’endroit où a eu lieu l’élimination.

À la fin de la vidange, les déchets évacués sont transportés dans une station d’épuration. Il est donc nécessaire d’entretenir une fosse pour éviter les engorgements des tuyaux de canalisation.

Comment entretenir une fosse ?

Une fosse septique doit être entretenue uniquement par un spécialiste. Avant de procéder à la sélection d’un professionnel, il est important de comparer les prix, demander des devis et prendre connaissance des différentes entreprises spécialisées qui existent.

Le travail du professionnel consiste à évacuer la fosse des boues cumulées, afin de débloquer le passage et permettre le traitement efficace des eaux usées.
Toutefois, les boues ne sont pas complètement vidangées. Une partie est gardée dans le but de préserver l’activité bactérienne de la fosse septique.

Il ne faut surtout pas effectuer une vidange totale des boues. En effet, il faut garder une partie des boues contenant les bactéries nécessaires à la digestion est indiqué dans le premier compartiment (environ 20 %). Le second compartiment peut être vidangé intégralement. La remise en service de la fosse, après la vidange, nécessite le remplissage de celle-ci par de l’eau.

Il faudrait effectuer des contrôles périodiques en vérifiant l’épaisseur des dépôts au fond de la fosse. Si ce dépôt occupe environ deux tiers de la profondeur totale entre le niveau du liquide et le radier (fond), il faut penser à la vidange. L’ennui avec les fosses septiques, est qu’elles peuvent continuer à fonctionner lorsqu’elles sont presque pleines. Le liquide se fraie alors un passage à travers le dépôt au lieu de séjourner dans la fosse.

Il est important de connaître l’emplacement des couvercles de votre fosse septique (couvercle apparent de préférence). Si vous ignorez l’emplacement de votre installation, elle peut être déterminée grâce à la recherche par radiodétection.

Afin de mieux entretenir une fosse septique, on peut y verser le yaourt blanc fermenté entre 3 à 4 jours. Cette opération doit être renouvelée 1 fois par semaine pendant 1 mois.
Ne jamais verser des produits corrosifs et chimiques, tels que la javel, acide, alcool dans une fosse, vous risquerez de tuer les bactéries y existant.
Le dégrilleur situé à l’entrée de la fosse qui retient les déchets solides doit être régulièrement nettoyé. Le pré filtre qui retient les particules de boues à la sortie de la fosse et empêche le colmatage de l’installation doit être vérifié tous les 2 à 3 mois. Ce dispositif doit être nettoyé 2 à 3 fois par an. Le bac dégraisseur doit être nettoyé tous les 6 mois environ.
entretien tuyaux de canalisationLes tuyaux de canalisation doivent également être bien entretenus. Il est important d’assurer un entretien permanent des canalisations. Cela vous met à l’abri de tout bouchon. Pour cela, il faut faire un détartrage régulier. Vous trouverez des produits de détartrage aussi bien chez les fabricants que les détaillants. Il faut éviter d’y jeter les objets non biodégradables tel que les cheveux, le coton-tige, et bien d’autres.

Tout compte fait, il est important de savoir qu’une fosse septique joue un rôle important dans le traitement des eaux usées domestiques. Ce pendant, un mauvais écoulement de l’eau ou des bulles dans votre lavabo, évier, baignoire, WC, broyeur, douche sont des signes qui permettent de savoir que la fosse est pleine. Par conséquent, sa vidange doit être imminente . Pour garantir une vidange fosse septique de qualité, le choix d’un vidangeur professionnel agréé est conseillé. Ce dernier doit être compétent et qualifié, pour effectuer cette tâche. Pour vidanger une fosse, plusieurs méthodes et outillages sont utilisés à l’instar de la vidange de la fosse par pompage, curage et nettoyage. Le technicien peut choisir de pomper votre fosse à l’aide d’un camion à pompe, camion hydro-cureur ou véhicule de pompage. Chaque outil est utilisé en fonction de l’ampleur de la situation et joue un rôle spécifique.