Isolation des tuyaux contre le gel

Les problèmes de tuyauterie gelée et de déperdition de chaleur sont récurrents en hiver. Cependant, cela n’arrive qu’à des personnes n’ayant pas pris des mesures préventives suffisantes. Il est plus prudent de protéger vos canalisations intérieures (garage et lieux non chauffés) et extérieures. En cas de fort gel, l’eau contenue dans les canalisations forme un glaçon qui peut les déformer ou les fissurer. S’atteler à l’isolation de sa tuyauterie possède un double avantage. Cette action permet de limiter la déperdition de chaleur et de limiter le bruit dans vos canalisations.

L’isolation des tuyaux contre le gel implique l’isolation des canalisations intérieures ainsi que des canalisations extérieures. Un oubli peut coûter très cher. Il est indispensable de couper la vanne qui alimente le robinet de puisage à l’extérieur car, en cas de température extrême, l’eau contenue dans le tuyau de cuivre forme un glaçon. Lorsque la température extérieure dévient plus clémente, le morceau de glace dégèle et, avec la pression du réseau d’eau habituellement comprise entre 3 et 4 bars, l’eau sort par la fissure. Cette fissure peut paraître impressionnante car, bien qu’invisible, elle fait beaucoup de bruit.

Cette isolation inclut donc une isolation thermique de la tuyauterie qui consiste à envelopper le conduit d’eau dans un manchon isolant et une isolation phonique de vos canalisations qui consiste- elle, à changer les colliers de fixation pour les colliers en mousse anti-vibration. Cette mesure préventive se fait en quatre phases. Il faudra d’abord choisir le matériau isolant, isoler les canalisations à l’aide de laine de verre et de mousse polyéthylène, protéger les canalisations avec un câble chauffant et protéger les robinets extérieurs.

Comment procède-t-on pour purger les robinets extérieurs ?

Isolation des tuayux contre le gel  Les canalisations et les robinetteries extérieures sont très sensibles au gel. Lorsque l’eau qu’elles contiennent passe sous la barre de 0°C, cette dernière se dilate et risque de faire éclater la tuyauterie. Il est impératif de protéger tous les tuyaux situés à l’extérieur et dans un intérieur non chauffé comme le garage, les vides sanitaires et combles accessibles qui sont des zones à risques pour les canalisations.

Pour évacuer l’eau de sa tuyauterie extérieure, il est important de penser à fermer la vanne d’arrêt d’eau des canalisations. Une fois la vanne fermée, ouvrir les petits purgeurs situés sur les côtés de la vanne. Mettre un petit récipient, ouvrir le robinet de puisage et souffler dedans car, une bulle d’air peut empêcher un peu d’eau de sortir. Très souvent, les tuyaux d’eau installés à l’intérieur des garages gèlent. Dans le cas où le tuyau n’a pas été fissuré par le glaçon, ont peut le dégeler en utilisant un décapeur thermique, une lampe à souder ou un chalumeau pour chauffer le tuyau.

Choix du matériau d’isolation

Vous pouvez protéger les canalisations d’eau contre le gel en isolant celles-ci au moyen de laine de verre, de mousse polyéthylène ou d’un câble chauffant. La laine de verre et la mousse de polyéthylène sont des solutions plus économiques que le câble chauffant. En revanche, ce dernier offre une plus grande garantie contre les dégâts dus au gel pendant les hivers particulièrement rudes.

Isoler les canalisations à l’aide de laine de verre et de mousse polyéthylène

Pour isoler les canalisations à l’aide de la laine de verre et de la mousse polyéthylène, il faut commencer par placer la laine de verre autour des canalisations par morceaux et les fixer à l’aide d’un ruban adhésif ou un fil de fer.
En ce qui concerne l’isolation à base de mousse polyéthylène, un isolant spécial pour canalisations (coquille) qui épouse idéalement la forme de la conduite et se ferme au moyen d’un système d’assemblage peut être utilisé. Certains systèmes s’assemblent au moyen d’une fermeture éclair et d’autres au moyen d’un assemblage à queue-d’aronde. L’utilisation d’adhésif est dans ce cas exclue.

L’isolation des coudes consiste à placer l’isolant de telle sorte que l’ouverture se trouve à l’intérieur de la courbe. L’isolation d’un raccord en T peut être parfaite si un creux dans la mousse de polyéthylène à l’aide d’un stanley est d’abord découpé. Pour une meilleure isolation de la robinetterie, l’idéal serait d’utiliser une bande de mousse collante. Cette dernière peut difficilement être isolée à l’aide de coquilles.

Protéger les canalisations avec un câble chauffant

Protection de tuyau contre le gelLe câble chauffant de maintien hors gel pour canalisation convient à tout type d’installation.
Le raccordement électrique doit se faire selon les normes par le biais d’un disjoncteur de 30 mA. Le connecteur au raccordement de l’alimentation doit toujours rester facilement accessible. Installez le fil chauffant directement sur le tuyau avec un ruban adhésif.

Isolez suffisamment le tuyau après la pose du câble chauffant. Si vous disposez d’un câble chauffant équipé d’un thermostat, vous devez placer celui-ci à l’endroit le plus froid de la canalisation. Veillez à ce que la sonde thermique soit placée sur la paroi de la canalisation. Le thermostat fait chauffer le câble lorsque le risque de gel est présent.

Par la suite, placez une prise de contact à proximité de la canalisation. Dès le début de l’hiver, vous pourrez y raccorder le câble chauffant. Placez le câble chauffant sur toute la longueur de la canalisation. Pour fixer correctement le câble, utilisez un adhésif en PVC ou des bandes de serrage. Les canalisations qui sont fortement exposées au froid peuvent être mieux protégées en isolant la canalisation et le câble chauffant au moyen de laine de verre ou de mousse de polyéthylène. De plus, ceci permettra de réduire la consommation du câble chauffant.

Protéger le robinet extérieur

Pour éviter que les canalisations et robinets extérieurs ne gèlent, fermez-les en hiver. Coupez l’alimentation en eau et ouvrez le robinet pour vider la canalisation. Si vous ne savez pas couper l’alimentation du robinet extérieur, protégez-le avec un linge ou un sac en plastique. A partir de -5°C, des dégâts peuvent apparaître, il est donc important de protéger vos canalisations avant un grand froid, vous empêcherez qu’elles gèlent et éviterez ainsi que la tuyauterie ne casse et ne provoque des fuites d’eau pendant le dégel.

Protéger vos canalisations avant l’arrivée du grand froid

Isolation des tuayux contre le gelUn robinet extérieur est souvent exposé aux intempéries et donc au gel, l’eau maintenue par le robinet peut geler et donc endommager les canalisations. Car l’eau gelée contenue dans les canalisations ou les robinets occupe un volume plus important, les faisant parfois éclater.

C’est pourquoi les recommandations strictes sont à suivre en hiver. Lorsque les beaux jours reviendront, il vous suffira de vérifier que vos robinets extérieurs sont fermés et de rouvrir vos robinets de purge intérieurs : tout le circuit sera à nouveau prêt à fonctionner.

Utilisation d’Exogel

Exogel est un système de sécurité antigel thermostatique. Il sert à protéger vos canalisations contre le gel. Ce système est autonome et se place à titre préventif sur toute installation. Ce système protège de 25 à 50 mètres de canalisations. Exogel fonctionne sans électricité et convient pour être utilisé dans tous les types de bâtiments et d’habitations.
Exogel s’installe dans le domaine privé après un compteur d’eau, un robinet de jardin, un robinet de vide ordure, une canalisation de bassin, un hangar, une grange, un abreuvoir, un ballon d’eau, des panneaux solaires thermique, etc.

Dans le domaine public, il est installé avant compteur, avant les canalisations d’eau extérieures, avant un WC public, avant des fontaines, avant des jets d’eau, avant des bornes de marché, de camping et de plaisance, etc. En ce qui concerne sont utilisation sur le matériel, Exogel se place sur tous les types de matériel utilisant un circuit d’eau. Il peut s’agir d’un lavage auto, de nettoyeurs haute-pression, des pompes à eau, des blocs moteurs bateau, des presses injection, etc.

Exogel permet de protéger les appareils ou canalisations contre le gel tout en évitant le gaspillage de l’eau. Kit préventif autonome protégeant des risques de gel d’eau jusqu’à 50 mètres. Ce raccord peut être monté avant un robinet, après un compteur d’eau etc. Lorsque la température baisse, Exogel s’ouvre et permet à l’eau de s’écouler. Ainsi l’eau provenant des parties les plus chaudes en amont du circuit relève la température du circuit et Exogel se referme. Il est prêt pour un nouveau cycle. Exogel est une des applications des effets thermostatiques.

Actions à entreprendre lorsque les installations ont été endommagées par le gel

Enfin, si vos canalisations ont quand même été endommagées par le gel, vous pourrez faire jouer certaines garanties de votre assurance multirisques habitation. Vérifiez votre couverture et les garanties de votre contrat.
Souvent, votre responsabilité risque d’être engagée en cas de négligence, même si vous êtes locataire, vous êtes a priori responsable des canalisations détériorés ou des dégâts des eaux consécutifs au gel.