Raccordement d’un radiateur en acier avec une tuyauterie en cuivre

raccordement d'un radiateur en acier avec tuyauterie en cuivre  Le radiateur est un équipement très appréciable pour son transfert de chaleur. Il est utilisé dans plusieurs domaines. En effet, il peut être utilisé pour une habitation, dans une voiture, et dans les industries. Lorsqu’il est question d’échanger une grande quantité de chaleur, vous pouvez utiliser un radiateur. On distingue des radiateurs domestiques, des radiateurs électriques et des radiateurs automobiles. Ce qui nous intéresse dans cet article est le radiateur domestique.

Comme son nom l’indique, il est utilisé dans les ménages. Son rôle est de maintenir durant un certain moment une température ambiante. On distingue plusieurs types de radiateurs domestiques. Nous avons : un radiateur à eau alimenté par une chaudière. C’est un type de radiateur très ancien. Il comporte un fluide caloporteur et est chauffé par une chaudière. Ensuite, on a le radiateur électrique qui est le plus moderne.radiateur électrique

On rencontre une panoplie de radiateur électrique. Chacun dispose d’un fonctionnement bien différent. Parmi elles, on a le radiateur halogène, le radiateur à bain d’huile, le radiateur infrarouge, le radiateur à accumulation, etc. Tous ses différents types de radiateur sont susceptibles de procurer une température ambiante peu importe le type de maison que vous possédez. Que ce soit une grande surface ou encore une petite surface, vous pouvez trouver dans les magasins spécialisés le radiateur qui vous conviendra le mieux. Le plus important n’est pas se procurer un radiateur, mais le raccorder.

La phase de raccordement est la plus difficile. Le technicien en charge de cette tâche doit prendre en compte tous les paramètres nécessaires pour effectuer un raccordement de qualité. Pour cela, il est urgent de respecter à la lettre les différentes étapes d’un raccordement.

Raccordement d’un radiateur en acier avec une tuyauterie en cuivre

mise en place des raccords de radiateur en acierRaccorder veut tout simplement dire installer à l’aide de tuyaux. Certains tuyaux sont en acier et d’autres en cuivre. Tout dépend de votre kit d’assemblage. Il est possible de raccorder un radiateur en acier avec une tuyauterie en cuivre. Les radiateurs de chauffage central sont en fonte aluminium et en acier. Ils sont moins volumineux et ont un encombrement réduit. Vu qu’ils sont plus légers, ils sont plus facile à installer. Dans la mesure où le radiateur doit échanger de la chaleur dans toute la maison, un raccordement parfait doit être effectué.

Il est préférable de placer son radiateur près des ouvertures. C’est important dans la mesure où l’air pénètre à partir de vos entrées. Le principe de fonctionnement est simple. De manière générale, une canalisation en cuivre joue le rôle de conducteur et emmène l’eau chaude produite par la chaudière en haut du radiateur. Par la suite, une autre canalisation récupère l’eau en bas. C’est tout un processus de fonctionnement qui dépend entièrement du raccordement.

Les étapes d’un raccordement

C’est un travail complexe qui ne doit pas être pris à la légère. Tout d’abord, il est nécessaire de se munir d’un matériel de pointe. Les étapes à suivre sont :
la fixation d’une console basse,
la fixation haute du radiateur,
le réglage de la pente.

La fixation d’une console basse permet de fixer le radiateur. En fonction des radiateurs, le nombre de consoles de fixation varie. Si le radiateur est volumineux, vous aurez besoin d’un grand nombre de consoles. Par contre, si le radiateur est léger et petit, quelques consoles suffisent. Il faut mettre deux consoles en haut et deux en bas. Par la suite, un traçage horizontal effectué au niveau des perçages doit être pris en compte. Toutes les vis de fixation basse du radiateur doivent être installées.

La deuxième étape, c’est-à-dire la fixation haute du radiateur doit être faite soigneusement. À ce moment, l’appareil doit être accroché sur les consoles des fixation bas et haut. Les dimensions prises avant la fixation du radiateur sont importantes dans la mesure où ces réglages permettent de rectifier la verticalité du radiateur.

Lorsque cette phase est terminée, il est temps de mettre en place le radiateur. Il faut vérifier les aplombs au niveau des bulles. Ensuite, il faut régler une légère pente de 2 à 3 mm suivant le robinet de purge. Enfin, vous bloquez le radiateur en le fixant soigneusement.

Mise en place des raccords

Lorsque la phase de fixation est terminée, vous devez mettre en place le robinet d’alimentation. Pour cela, vous devez vous munir d’une clé à molette. Cet outil est idéal pour visser le robinet d’alimentation. Ensuite, il faut enrouler le téflon sur le filetage et poser un joint. Le robinet simple est suffisant lorsque l’installation est menée par une centrale de régularisation. Dans le cas où vous souhaitez plus économique, un robinet thermostatique serait l’idéal.

Lorsque vous avez installé le robinet d’alimentation, il est temps de mettre en place la purge du robinet d’alimentation qui est situé sur le radiateur. Lorsque cet accessoire est ouvert, il laisse sortir l’air pendant le remplissage des tuyauteries. Lorsque l’eau arrive, vous devez refermer le purgeur. Ensuite, le vissage des raccords suivra. En utilisant les éléments précédents, vous devez placer sur le bas du radiateur un raccord d’évacuation sur lequel sera raccordé le circuit du retour du chauffage.

Vous devez par la suite installer à un robinet de vidange. En fait, sur un côté opposé au raccord d’évacuation, vissez les mêmes raccords pour le bouchon de vidange. Sur ce modèle, une clé supérieure, une autre latérale et une autre manuelle sont prévues pour faciliter le fonctionnement du radiateur.

Enfin, vous devez placer une fixation définitive des circuits. La mise en place du circuit hydraulique du chauffage central est posé en dernier. Vous pouvez utiliser des tuyauteries en cuivre de raccordement d’alimentation et d’évacuation. À l’aide des colliers Atlas, vous pouvez faire cette évacuation. Installer au préalable le radiateur permet le bon positionnement des tés soudés de raccordement des tuyauteries.

Conseils pratiques pour un raccordement de radiateur en acier

un radiateur à eau alimenté par une chaudière

Vous pouvez joindre un professionnel de la plomberie pour effectuer cette intervention complexe. Si vous êtes un brillant bricoleur, faites-vous assister par un expert. Certaines précautions sont à considérer pour un meilleur raccordement. Il est important de ne pas utiliser des joints en fibre pour les raccords en laiton pour une installation centrale.
Si vous faites ce travail pour la première fois, il est important de prendre le temps de faire un essai. Pour cela, chauffer la masse métallique la plus importante à savoir la canalisation en acier. Aussi, vous aurez besoin des robinets pour cette installation. Limiter les pertes de charge qui sont causées par la longueur des tuyaux et les accidents de parcours (comme un raccordement de tube de section, un coude), la présence des robinets est primordiale.

Les précautions à respecter

Une tuyauterie en cuivre s’impose. Ce type de matériel est facilement maniable. De plus, ils sont faciles à couper. La tuyauterie en acier est plus mise en œuvre que les autres. Il est important de ne pas effectuer de jonction en cuivre pour réunir deux conduites en acier. Pour un bon électrolytique qui pourrait conduire à la corrosion du métal, de l’acier et sa lenteur détérioration, évitez cette association. De même, ne jamais réaliser un piquage. C’est un type de branchement qui permet la dérivation d’un conducteur secondaire sur une ligne principale.
En ce qui concerne le brassage, deux méthodes s’offre au bricoleur. Pour réaliser une adaptation sur un circuit de chauffage en acier, vous pouvez faire premièrement un piquage.C’est une méthode obligatoire sur les tubes en acier. Vous pouvez utiliser les matériels oxypropane qui ne sont pas adaptés à l’usage, ni sur les lampes à souder ordinaires à cartouche.

Une autre technique consiste à percer le tuyau à l’endroit prévu pour le piquage. Pour cela, l’extrémité du tube de cuivre doit être légèrement évasé pour donner une surface d’appui plus large. Le perçage est fait de deux manières. Soit au diamètre précis du tube rapporté, soit en condensant le diamètre de quelques millimètres pour un contact en surface du tuyau à braser.

Le filetage est une méthode plus accessible et facile à utiliser. Elle consiste à user des raccords en laiton qui sont vissés sur les raccords en acier. Ceci est fait sur une pâte d’étanchéité et de la filasse. Cette technique est avantageuse. En premier lieu, elle permet de démonter les raccords ou les coudes vissés pour les remplacer avec des raccords en laiton.

Il faut donc les installer à l’endroit où partiront les conduites en cuivre. Par ailleurs, en fonction des cas, les manchons de raccordement qui se trouvent à droite-droite ou gauche-gauche restent placés ou remplacés. Les raccords en laiton, filasse et pâte d’étanchéité sont disponibles dans les quincailleries. Même dans les grandes surfaces de bricolage, vous pouvez les trouver.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer